Bilan GES, QuantiGES : La nouvelle méthode de l’ADEME

March 2022
By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

La décarbonation passe par la réalisation d’un Bilan GES. L’ADEME propose sur un site dédié, des bases de données et outils pour construire ce bilan. Une nouvelle méthode QuantiGES a pour enjeux d’aider à quantifier l’impact GES d’une action.

Bilan GES : L’objectif de la méthode QuantiGES

Déterminer la réduction des émissions de CO2 suite à une action résultant de son Bilan GES n’est pas simple. Il faut définir un scénario de référence, c’est-à-dire les émissions théoriques sans l’action pour ensuite pouvoir évaluer les gains réels. Le delta entre les deux scénarios permet ensuite d’identifier les actions les plus pertinentes suite à son Bilan GES.

Les 8 étapes de la démarche

Une démarche séquentielle est proposée pour aider les organismes dans leur Bilan GES à quantifier les gains CO2 d’une action :

  • Cadrage
    • Etape 1 : Définir l’action à quantifier
    • Etape 2 : Définir l’objectif de quantification
  • Caractérisation
    • Etape 3 : Choisir le scénario de référence
    • Etape 4 : Construire l’arbre des conséquences de l’action
  • Quantification
    • Etape 5 : Définir le périmètre de la quantification
    • Etape 6 : Rassembler les données disponibles
    • Etape 7 : Quantifier l’impact GES de l’action
    • Etape 8 : Analyser le résultat de la quantification

Les principes et limitations

La méthode s’inscrit dans la continuité du Bilan GES en respectant des principes de pertinence, complétude, cohérence, transparence et exactitude & prudence. La méthode de l’ADEME repose notamment sur le GreenHouse Gas Protocol et la norme ISO 14064-2.

Attention cependant, il est important d’avoir en tête dans votre démarche de Bilan GES, que cette méthode ne permet pas de sommer différentes actions individuelles pour quantifier l’impact global d’un plan d’action complet. En effet, une action va avoir des conséquences sur les modèles et les périmètres que l’on retrouve dans les 8 étapes présentées ci-dessus.

A noter que QuantiGES ne prend pas en compte les aspects économiques de l’impact GES d’une action. Chaque organisation devra prendre ses hypothèses économiques pour évaluer du retour sur investissement et ainsi de la faisabilité de l’action par rapport à la démarche liée au Bilan GES.

 

Vous aimerez aussi

Le plan de relance fait la part belle à la décarbonation de l’industrie. Une nouvelle aide permet...

La fiche CEE IND UT 134 finance la mise en œuvre d’un système de mesurage d’indicateurs de...

Dans la continuité du décret tertiaire a été publié en Juillet 2020 le décret BACS qui vise à...

Laisser un commentaire