By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

Wijdane NAIM, Chargée de projets européens chez CRITT Agroalimentaire PACA nous présente le projet INDUCE, une démarche originale pour le management de l’énergie.

 

INDUCE

Les entreprises du secteur agroalimentaire font partie des plus grands consommateurs d’énergie utilisée pour transformer, chauffer, refroidir et stocker les aliments ou boissons.
Dans ce contexte, le projet INDUCE « Towards a sustainable agro-food INDUstry: Capacity building programmes in Energy efficiency » développe une plate-forme en ligne facilement accessible où des formations, des cours en ligne, des procédures et autres outils seront mis à la disposition des entreprises agroalimentaires désirant améliorer leur efficacité énergétique. En outre, la méthodologie INDUCE se base sur l’étude des modèles organisationnels et comportementaux pour agir sur l’efficacité énergétique. Elle vise donc un changement de culture et d’environnement au coeur de l’entreprise pour impliquer au mieux les salariés et avoir des résultats durables.

INDUCE est un projet européen rassemblant 5 pays (Espagne, Pays-Bas, Allemagne, Autriche et France). Le consortium comprend trois centres de recherche reconnus pour leur expertise en efficacité énergétique, en sciences du comportement et en processus décisionnels. Par ailleurs, dans chaque pays pilote se trouve un partenaire chargé de la formation au niveau national et une association d’entreprises. Enfin, le consortium est complété par une PME axée sur la recherche en communication et diffusion.

INDUCE a testé cette méthodologie dans 15 entreprises pilotes. L’objectif sera ensuite de la répliquer dans 300 entreprises agroalimentaires en Europe. Avec environ de 5000 employés concernés, un potentiel d’économies d’énergie est évalué à 106 GWh/an.

Dans le cadre de ce projet, nous avons développé et animé des ateliers avec une pédagogie ludique d’intelligence collective utilisant des jeux de construction. Ils favorisent le partage et permettent de faire émerger des solutions pour améliorer l’efficacité énergétique en croisant les points de vue des différents services d’une même entreprise (maintenance, production…). Cette approche par la construction est accessible à tous les niveaux hiérarchiques de l’opérateur sur ligne au dirigeant de l’entreprise. Elle stimule plusieurs compétences comme par exemple la prise d’initiative, la résolution de problèmes, et permet aussi de lever des barrières à la communication (pas de recours à l’écriture) l’oral aussi est facilité car une fois construite, il est plus facile de décrire son idée.

 

Un atelier sur un site agroalimentaire

En Août dernier, le premier atelier a été animé dans une cave vinicole. Après un échauffement ludique à la construction, il a été demandé aux participants de choisir une utilité ou un usage énergétique en fonction de leurs missions quotidiennes puis de le représenter en construction. Ils étaient invités à représenter le pilotage de l’équipement choisi et les points d’attention pour l’efficacité énergétique. Au fil du temps, les liens entre les différentes utilités et équipements de production ont pu être construits. À la fin de chaque étape de la construction chacun présente son travail aux autres. Il peut y avoir des mises en commun de constructions.

 

Au cours de ce premier atelier de construction ludique autour de l’efficacité énergétique, des comportements ont pu être remis en cause et différentes améliorations tant matériel que sur les pratiques ont été proposées ce qui a permis d’élaborer une feuille de route efficacité énergétique. Les participants étaient tous impliqués et surpris par la facilité que procure cette méthode pour aborder et échanger sur des problèmes complexes. La directrice du site trouve que cette expérience de créativité, de performance favorise une réelle estime de soi et une absence du stress, car certains participants n’auraient pas partagé autant d’idées si la pédagogie de l’atelier avait été plus conventionnelle.

Pour cette cave vinicole, le froid représente environ un tiers des besoins en électricité du site, il est utilisé pour maitriser les températures de fermentation.

Vous aimerez aussi

Pascal Jacques Dumoulin, dirigant de A.C.Energie et Vice-Président de l’ATEE Haut de France, a fait...

Un IPE (Indicateur de Performance Energétique) est une information précieuse pour un référent...

Un four industriel est souvent un important consommateur d’énergie dans un usine. Il existe des...

Laisser un commentaire