By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

La Mesure & Vérification (M&V) devient l’outil indispensable pour quantifier avec rigueur les gains d’une action de performance énergétique. Zoomons sur le point de départ, la rédaction du plan M&V.

 

Informations du plan M&V

Le plan M&V est un document décrivant chaque étape de la démarche de M&V pour une action d’économie d’énergie spécifique.

Ce plan M&V comprend les informations suivantes :

  • L’entreprise, l’entité où à lieu la mesure et vérification
  • Explication du contexte, quel est le but de la mesure et vérification
  • Les intervenants : identifier toutes les parties et indique les rôles de chacune
  • Définition des éléments confidentiels
  • Les destinataires des résultats de l’action de performance énergétique
  • Les éventuel dispositifs légaux ou normatifs à respecter
  • Présentation du périmètre impacté par l’action
  • Périmètre : Préciser dans le plan M&V ce qui est mesuré et vérifié
  • Identifier les éventuels impacts indirects
  • La méthode de M&V utilisée
  • La liste des données à collecter (type, fréquence d’acquisition…)
  • Les tolérances d’incertitudes de la mesure
  • Formalisme, fréquence du reporting
  • La démarche éventuelle de mise à jour de plan M&V
  • Les éléments démontrant les capacités et compétences à mettre en œuvre la M&V

 

 

Actions de performance énergétique

Il est indispensable de bien décrire et expliquer dans le plan M&V la ou les actions de performance énergétique afin de s’assurer que le processus de M&V est bien adaptée. Il est notamment important de mettre en avant :

  • Une description de l’action et sa situation énergétique de référence
  • En quoi l’action améliore la performance
  • Les gains attendus
  • Les responsabilités
  • La méthodologie et le planning de mise en œuvre
  • Les coûts de l’action
  • La procédure de réception

 

 

Etude préliminaire

Une étude préliminaire du plan M&V est une liste détaillée des systèmes, données et équipements à utiliser dans la démarche. Cette étude comprend :

  • Les documents et caractéristiques des usages énergétiques, des installations et équipements ainsi que des modèles de consommation énergétique
  • Identifier la période de temps nécessaire pour s’assurer d’observer tous les cas (notamment météorologique)
  • Informations nécessaires au plan de recueil des données
  • Les compteurs et facteurs (statiques ou dynamiques) nécessaires à la création des situations énergétiques de référence ainsi que leur suivi
  • La disponibilité et de la quantité (historique) des données énergétiques
  • La liste des ressources nécessaires pour la M&V
Vous aimerez aussi

Dans la continuité du décret tertiaire a été publié en Juillet 2020 le décret BACS qui vise à...

PRO-SMEn est un programme français porté par l’ATEE qui permet de financer la mise en œuvre de la...

La crise sanitaire liée au covid-19 nous amène à vouloir relocaliser en France mais pas à n’importe...

Laisser un commentaire