By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

La norme internationale ISO 50 001 est la référence pour une démarche de management de l’énergie, notamment dans l’industrie. Pour les organismes qui s’interrogent encore sur la complexité de cette norme, voici facteurs facilitateurs de la certification. Car même si beaucoup sont certains de l’intérêt, la peur d’une lourdeur de mise en œuvre pointe vite le bout de son nez.

 

Une norme ISO

De nombreuses entreprises sont déjà certifiées selon un processus ISO, souvent ISO 9 001 et /ou ISO 14 001. Ces normes ont la même structure que la norme ISO 50 001 version 2018, ou l’inverse 😊. Ainsi, il est plus facile de mettre œuvre la partie système en s’intégrant « simplement » au système de management ISO déjà en place au sein de l’entreprise.

De plus, si vous êtes déjà certifié selon une norme environnementale (ISO 14 001), il y a fort à parier que l’énergie soit abordée. Il y a donc déjà des bases existantes que la méthodologie ISO 50 001 va ensuite enrichir.

 

Compter avant la certification ISO 50 001

Les retours d’expériences, montrent qu’il est plus facile de mette en place une démarche ISO 50 001 lorsque l’on a déjà un plan de comptage de l’énergie. En effet, si l’on peut aisément intégrer la partie système au processus de l’industrie, il faut des données pour définir une stratégie de performance énergétique qui soit pertinente et efficace dés la première année.

Rentrer dans une démarche de management de l’énergie alors que l’on ne connait même par la répartition de ses consommations par usages ou simplement son profil de consommation, c’est partir à l’aveugle dans des process parfois complexes.

Malheureusement, le sujet est souvent pris à l’envers, l’industriel enclenche le processus de certification et ajoute à son plan d’actions d’installer des compteurs. Mais ça serait bien plus facile s’il commençait par avoir quelques compteurs stratégiques avec de la donnée pour commencer à alimenter sa réflexion.

Vous aimerez aussi

Référent Energie est un nouveau poste dans l’industrie qui est en train de se démocratiser,...

Les industriels soumis au PNAQ, plan national d’affectation des quotas C02, peuvent utiliser la...

Je l’ai déjà dit le principal outil de suivi énergétique est le tableur Excel. Tous les référents...

Laisser un commentaire