Revue énergétique : vitesse ou précipitation?

September 2018
By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

On ne présente plus la norme ISO 50001 qui est devenue la référence du management de l’énergie sur les sites industriels. Un élément central de cette norme est la revue énergétique.

 

Qu’est ce que la revue énergétique ?

La revue énergétique est la « détermination de la performance énergétique de l’organisme à partir de données et d’autres informations conduisant à l’identification d’opportunités d’amélioration ». Concrètement, il faut :

  • Identifier les énergies et usages énergétiques sur le site
  • Évaluer le poids de chaque usage énergétique
  • Déterminer les usages significatifs
  • Évaluer le potentiel d’amélioration de la performance énergétique

 

Il ne faut donc pas la négliger, car c’est à partir de là que vous allez définir vos objectifs, vos cibles et vos actions de performance énergétique. La revue énergétique est souvent chronophage, elle nécessite de collecter un grand nombre de données qu’il faut ensuite traiter, mettre en forme puis analyser. Alors je ne serai que trop vous conseiller de passer du temps sur cette étape pour ensuite être efficace. D’autant plus qu’il existe désormais des outils pour nous faciliter la vie.

 

Des outils pour gagner du temps

Le plan de comptage et les logiciels viennent faciliter la mise à jour de de la revue énergétique demandée par l’ISO 50001. Car oui, la revue énergétique doit être réalisée de façon régulière selon les évolutions du site et les résultats des actions précédentes.

On l’a dit, déterminer la répartition des consommations par usage énergétique demande du temps. L’automatisation de cette tâche a donc un intérêt significatif pour les industriels. Mais attention, une revue énergétique n’est pas un simple diagramme circulaire. Comme indiqué dans le premier paragraphe, il y a d’autres éléments à prendre en compte et à tracer.

Malheureusement, de nombreuses solutions du marché se limite à ce simple calcul mathématique. Je vous recommande donc de bien spécifier dans un cahier des charges les fonctions du logiciel attendues pour la revue énergétique.

Dans la vidéo ci-dessous, vous avez l’exemple d’un logiciel qui ne calcul pas seulement un pourcentage des répartitions des consommations

 

 

Si vous souhaitez plus d’information sur ce logiciel, cliquez ici.

Vous aimerez aussi

Plusieurs start-ups sont à l’assaut du marché du monitoring énergétique. Pour cela, elles surfent...

Aujourd’hui le marché des logiciels de gestion de l’énergie se développe surtout via la norme...

Comment indiqué dans mon dernier article, il existe à présent une fiche CEE standardisée pour la...

Laisser un commentaire