ISO 50001 version 2018 : la norme est arrivée !

last month
By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

La norme ISO 50001 version 2018 a été publiée cet été. Les entreprises déjà certifiées avec la version 2011 ont jusque septembre 2021 pour faire évoluer leur système de management de l’énergie selon la norme ISO 50001 version 2018. Quelles sont les principales évolutions ?

 

Une structure HLS

La norme ISO 50001 version 2018 a la même structure HLS (High Level Structure) que les normes ISO 90001 et ISO 14001 afin de faciliter l’intégration dans le système global de management de l’entreprise. La structure de haut niveau est structurée autour de 10 articles :

  1. Domaine d’application
  2. Références normatives
  3. Termes et définitions
  4. Contexte de l’organisme
  5. Leadership
  6. Planification
  7. Support
  8. Réalisation
  9. Évaluation des performances
  10. Amélioration

 

Les nouveautés de la norme ISO 50001 version 2018

  • Référent énergie

ISO 50001 version 2011 : L’organisme doit formaliser l’engagement de la direction et nommer un représentant (le référent énergie) avec des missions clairement identifiées.

ISO 50001 version 2018 : L’organisme ne nomme plus un représentant unique mais une équipe de management de l’énergie. Cette évolution a beaucoup de sens, selon moi, car des compétences très variées (système, technique, achat d’énergie…) sont nécessaires à l’animation de la démarche.

 

  • Analyse des risques et opportunités

ISO 50001 version 2011 : Une revue des activités pouvant impacter la performance énergétique est demandée lors de la phase de planification énergétique.

ISO 50001 version 2018 : La revue prend la forme d’une analyse des risques et opportunités afin de mettre en place les actions nécessaires pour éviter la dégradation de la performance énergétique.

 

  • Données énergétiques

ISO 50001 version 2011 : le plan de comptage est mis en œuvre lors de la phase de vérification.

ISO 50001 version 2018 : Les données énergétiques doivent être collectées dès la phase de planification. La collecte des données comprend également les facteurs statiques (surface…) et les facteurs explicatifs variables (DJU, production…).

 

  • Situation énergétique de référence

ISO 50001 version 2011 : l’organisme détermine une consommation de référence.

ISO 50001 version 2018 : On parle à présent de situation énergétique de référence. Dans cette nouvelle version, la situation énergétique de référence est obligatoirement ajustée par les facteurs explicatifs et statiques, ce qui n’était pas le cas dans la version 2011.

 

  • Communication

ISO 50001 version 2011 : Afin de sensibiliser les collaborateurs une communication interne à l’organisme est exigée.

ISO 50001 version 2018 : la communication devient interne et externe avec des éléments et méthodes à définir par l’organisme.

Vous aimerez aussi

Vous avez des Centrales de Traitement de l’Air (CTA) sur votre site ? Sont-elles énergivores ou pas...

Le rafraichissement, la climatisation et parfois le process industriel nécessitent la production de...

Parmi les utilités des usines, on trouve presque toujours une chaudière industrielle. Cet...

Laisser un commentaire