Six étapes pour construire un plan de comptage

March 2018
By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

La mise en œuvre et le maintien d’un plan de comptage de l’énergie dans l’industrie demandent de la méthodologie pour avoir des valeurs fiables et exploitables. Notamment dans une démarche ISO 50001. Les 6 étapes ci-dessous sont celles présentées dans le document Plan de mesurage pour le suivi de la performance énergétique – Conception et mise en œuvre (FDX30-147).

Dans ce fascicule documentaire, le vocabulaire utilisé est système de mesurage pour désigner un “ensemble d’appareils de mesure, de moyens de relève et d’enregistrement horodaté des valeurs issues du mesurage, ainsi que des moyens d’exploitation de ces valeurs” mais pour cet article j’utiliserai le terme plus commun de plan de comptage.

ÉTAPE 1 : DÉFINIR LE CONTEXTE, LES OBJECTIFS ET LES CONTRAINTES

Même si cette première étape peut sembler superflue, elle est indispensable à l’échelle d’un site industriel pour assurer une cohérence des objectifs. Cette étape permet de définir le contexte organisationnel, technique et budgétaire. Elle permettra de réaliser un plan de comptage adapté aux ambitions de l’entreprise.

Plus de détails ici

 

ÉTAPE 2 : ÉVALUER LA SITUATION INITIALE

Cette étape permet de donner une image du plan de comptage en réalisant :

  • L’inventaire technique du plan de comptage qui met en avant les données et équipements dont on dispose (compteurs, capteurs, réseaux de communication, concentrateur de données, logiciels…)
  • L’inventaire fonctionnel pour identifier les besoins, ce qu’on doit collecter comme données et pourquoi

Plus de détails ici

 

ÉTAPE 3 : DÉFINIR LE PLAN D’ACTIONS D’AMÉLIORATION DU PLAN DE COMPTAGE

Après l’identification des besoins et de l’existant, on détermine, comme pour toute démarche d’amélioration continue, un plan d’actions pour atteindre les objectifs fixés.

Plus de détails ici

 

ÉTAPE 4 : METTRE EN PLACE LE PLAN DE COMPTAGE

L’organisme détermine les éléments du plan de comptage les mieux adaptés à ses objectifs. Il prend notamment en compte les contraintes réglementaires, normatives, les contraintes relatives aux propriétés physico-chimiques des fluides, les exigences de précision, les performances métrologiques souhaitées, les contraintes d’acquisition et d’exploitation, les contraintes de maintenance et de suivi métrologique, les contraintes budgétaires, etc.

Plus de détails ici

 

ÉTAPE 5 : EXPLOITER LES MESURES

En parallèle de l’exploitation des données du plan de comptage selon les objectifs (CPE, ISO 50001…) le site rédige un document qui explicite les processus et les moyens techniques notamment :

  • L’historisation et le stockage des données
  • Le traitement analytique des données
  • La politique de communication des données en interne et en externe à l’organisme

Plus de détails ici

 

ÉTAPE 6 : MAINTENIR LE PLAN DE COMPTAGE

Cette dernière étape vise à définir un ensemble de procédures afin de s’assurer de la qualité du plan de comptage. Il faut notamment déterminer comment détecter les dysfonctionnements, assurer la continuité de la transmission et de l’historisation des données du Plan de Comptage, vérifier l’intégrité et la précision des mesures.

Plus de détails ici

Vous aimerez aussi

Dans mes projets avec les industriels, je rencontre régulièrement des alternants énergie. Il y a...

Lucie LE FLOCH, Chargée de mission Energie chez ORACE nous présente sa vision de la maîtrise de...

TURPE : Elément fondamental de la facture d’électricité Depuis la fin des TRV (Tarifs Réglementés...

Laisser un commentaire