By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
1 Commentaire

Dans mes projets avec les industriels, je rencontre régulièrement des alternants énergie. Il y a quelques temps un alternant énergie m’a proposé de donner un aperçu de son quotidien. Je vous laisse découvrir ici le billet original de Paul qui nous montre que même si le responsable énergie arrive dans les entreprises le chemin est encore long.

 

 

« Nous sommes de plus en plus nombreux à choisir l’alternance pour préparer le métier de responsable énergie d’un site industriel. Moi-même alternant énergie, je vous propose une vue de l’intérieur de ces 3 années de formation.

 

Alternant énergie à l’école

Formation en alternance oblige, les emplois du temps sont chargés pour aborder tous les domaines de mon futur métier. Certains cours me passionnent, d’autres moins, car trop éloignés de mon travail en entreprise. En effet, mes camarades alternants énergie travaillent dans des secteurs très différents (bureaux d’études, industrie, bâtiment, collectivités…), et les cours abordent tous ces domaines, donc une grande partie me semble lointaine. Mais cette diversité permet l’échange d’expériences, l’entraide, et l’apport de points de vue différents qui peuvent être intéressants pour nos entreprises respectives.
Les cours sont dispensés pour la plupart par des professionnels, ce qui permet d’aller à l’essentiel et de répondre à nos attentes du terrain.
Chaque période à l’école se conclut par son lot de partiels et contrôles pour vérifier les acquis, période de travail intense avant le retour en entreprise.

 

Alternant énergie de retour à l’usine

Du temps s’est écoulé depuis mon départ à l’école. J’arrive donc à l’usine, avec la volonté de bien faire avancer les dossiers que j’ai laissés avant de partir. Un collègue m’invite à boire un café :

– Alors Paul, tu es de retour ? Tu étais en vacances ?

-Non, je suis alternant énergie, j’étais à l’école.

-D’accord. Tu as pu avancer ton projet de relamping LED ? Ça fait longtemps que tu en parles !

-Non, je n’avais pas les plans. Tu m’avais dit que tu me les transfèrerais, mais je n’ai rien reçu…

-Je l’ai fait la semaine dernière pourtant ! Ton adresse c’est bien ton nom – ton prénom ?

-Non, moi c’est stagiaire – energy. Je n’ai jamais eu les droits pour modifier mon adresse…

Notre conversation est alors interrompue par mon tuteur :

-Paul, tu es enfin de retour ! Il faudrait que tu fasses la veille règlementaire et que tu prépares la revue énergétique de jeudi !

-OK, je fais un tour de l’usine et je m’y mets. »

La période en entreprise est bien chargée et je ne vois pas le temps passer. Mon école m’envoie un mail : je suis aux rattrapages de thermique du bâtiment. Il va falloir que je révise le soir en rentrant du travail.
La fin de la période arrive à grands pas, et je me rends compte que le projet de relamping a peu avancé. Les tâches quotidiennes ont pris le dessus, mon tuteur est très souvent occupé, et le reste des employés n’a que peu de temps à accorder à « l’alternant énergie ».
La fin de la semaine arrive, il est temps de dire au revoir aux collègues.

-Tu repars en vacances Paul ?

-Non, je repars à l’école !

La boucle est bouclée, un nouveau cycle commence. Bref, je suis alternant énergie. »

Vous aimerez aussi

Contrairement au secteur résidentiel, les économies d’énergie en milieu industriel ne présentent pas...

Lucie LE FLOCH, Chargée de mission Energie chez ORACE nous présente sa vision de la maîtrise de...

La mise en œuvre et le maintien d’un plan de comptage de l’énergie dans l’industrie demandent de la...

1 commentaire
 
  1. ROUX / 25 juillet 2018 à 10 h 18 min /Répondre

    Ce billet permet de donner un aperçu de ce que peut être la vie d’un alternant en énergie. Il mets en lumière les difficultés d’intégration dans les entreprises des alternants. Il incombe aux entreprises de mieux intégrer les alternants dans l’entreprise car ils sont souvent source d’idées et après tout ils sont la relève.

    Bonne continuation à ce Paul, et je lui souhaite de réussir dans sa vie professionnelle et privé!

Laisser un commentaire