By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

J’ai déjà évoqué dans un article précédent les causes possibles d’échec de la mise en œuvre d’un logiciel de supervision énergétique. Dans cet article voici un retour d’expérience particulier sur la démarche au niveau d’un groupe industriel.

 

Supervision énergétique sélectionné par la direction groupe

Afin d’homogénéiser la démarche de management de l’énergie, un groupe industriel a tout intérêt à choisir un logiciel de supervision énergétique unique. Cela a plusieurs avantages, notamment réduire les coûts et avoir une vision globale qui permettra aussi de comparer facilement les sites.

J’ai déjà observé des groupes qui choisissent une supervision énergétique sans consulter les référents énergies sur les sites. Et il n’est pas rare de voir un rejet de cette supervision énergétique par les opérationnels. Cette réaction est souvent causée par une solution qui ne répond pas à ses besoins sur le terrain. Au final le logiciel, qui doit aider, est plutôt vu comme une contrainte.

 

Une solution qui vient du terrain

A l’inverse, il arrive qu’une supervision énergétique soit mise en œuvre par un site moteur dans la démarche de management de l’énergie. Dans ce cas, la solution répond (normalement) bien aux contraintes du référent énergie.

Mais il arrive un jour ou le siège de l’entreprise s’empare du sujet et casse tout ce qui a était mis en œuvre car la supervision énergétique n’est pas adéquate pour une démarche groupe : non multi-sites, problème de cybersécurité… Au final le référent énergie doit continuer à remplir les beaux fichiers Excel pour permettre à l’entreprise d’avoir une vue sur tous les sites.

 

Construire le puzzle

Vous me voyez venir avec mes gros sabots. La solution idéale est un travail collaboratif entre le siège et les sites. Car oui ils ont des besoins qui sont différents. Il faut donc trouver la supervision énergétique qui répondra au mieux à l’ensemble du spec ou alors la bonne combinaison d’outils. Car oui ça n’est pas toujours évident de trouver l’outil qui convient à tous, dans une même entreprise des usines peuvent être très différentes. Différentes en termes de collecte de données ou de management de l’énergie.

Dans l’approche, il est souvent intéressant également d’y aller étape par étape. Et de commencer par un site pilote qui permettra de valider la solution groupe avant de passer à un déploiement massif.

 

Vous aimerez aussi

Un IPE (Indicateur de Performance Energétique) est une information précieuse pour un référent...

Un four industriel est souvent un important consommateur d’énergie dans un usine. Il existe des...

Les sites industriels ont de plus en plus de compteurs et veulent remplacer leur tableur Excel,...

Laisser un commentaire