By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
0 Commentaires

Les sites industriels ont de plus en plus de compteurs et veulent remplacer leur tableur Excel, utilisé pour la certification ISO 50001, par un outil de Monitoring énergétique.

 

Monitoring énergétique en temps réel

Les équipements de mesurage, comme les centrales de mesures d’électricité, sont souvent communiquant sur un réseau industriel. Les données sont donc disponibles en temps réel pour le monitoring énergétique.

Dans ces conditions, il est tentant de profiter de la solution de monitoring énergétique pour mettre en œuvre des alertes en temps réel pour détecter au plus vite une surconsommation et mettre en œuvre une action corrective.

 

En management de l’énergie le temps réel est inutile

Je trouve que pour de la performance énergétique, des alertes à la seconde, voir même à la minute, ça n’a pas de sens et ceci pour plusieurs raisons :

  • Les machines ont souvent des pics de consommations causés par exemple par un appel de puissance au démarrage. Pensez-vous qu’il est important d’être alerté du démarrage de toutes les machines de l’usine ?
  • Pour le monitoring énergétique, les alertes les plus pertinentes sont celles sur les Indicateurs de performances énergétiques. Mais pour construire ces Ipé, il y a 2 valeurs : une consommation et une variable explicative. Pensez vous avoir ces facteurs comme les DJU ou la production en temps réel ?
  • Imaginons le système de monitoring parfait, avec des alertes en temps réel. Pensez-vous vraiment que vos actions correctives seront en temps réel ? N’est-il pas plus pertinent d’avoir un mail toutes les heures, voir tous les jours, avec les alertes sur les dérives plutôt qu’une boite mail qui ne fait que accumuler des alertes ?

 

Le référent énergie sur la partie technique est dans la majorité des cas le responsable maintenance du site. Il est donc habitué au monde des GTC, SCADA, automates qui ont des temps de l’ordre de la seconde, voir milliseconde. Je vois donc souvent ces interlocuteurs un peu choqués de ne pas avoir des alertes à la seconde sur les progiciels de monitoring énergétique.

Selon moi, le pas de temps le plus bas qu’il est pertinent d’analyser est 10 minutes dans le cadre d’une démarche de management de l’énergie. Il correspond aux points 10 minutes du compteur de poste de livraison d’électricité.

Vous aimerez aussi

Un IPE (Indicateur de Performance Energétique) est une information précieuse pour un référent...

Un four industriel est souvent un important consommateur d’énergie dans un usine. Il existe des...

J’ai déjà évoqué dans un article précédent les causes possibles d’échec de la mise en œuvre d’un...

Laisser un commentaire