Les indicateurs de performance énergétique ont leur CEE

December 2018
By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
2 Commentaires

Une nouvelle fiche CEE standardisée voit le jour pour 2019. Intitulée « Système de mesurage d’indicateurs de performance énergétique » et référencé sous IND-UT-134, elle aide à financer des compteurs au logiciel de gestion de l’énergie.

 

Quel est le périmètre du Système de mesurage ?

Dans cette nouvelle fiche CEE le Système de mesurage d’IPé se compose des appareils de mesure, des moyens de relève et d’un logiciel. Il est à noter que :

  • Des éléments du système peuvent être, en partie, existants avant la demande de CEE (sous réserve le leur bon fonctionnement)
  • Le logiciel de gestion de l’énergie ne peut être un tableur Excel. De plus, il peut être pris sous forme d’abonnement (dans une limite de 6 ans)

 

Le Système de mesurage d’IPé a pour objectif de :

  • Mesurer, collecter et historiser les données nécessaires au calcul des indicateurs de performance énergétique
  • Sensibiliser par la diffusion des IPé
  • Alerter en cas de dérive des IPé

 

Avant l’engagement de l’opération, une étude doit être réalisée par un professionnel pour déterminer les indicateurs de performance énergétique à suivre. Cette étude devra reprendre à minima les étapes 1 à 5 de la méthodologie FDX30-147. Cette méthodologie à fait l’objet d’une série d’articles que je vous invite à redécouvrir.

 

Quels sont les indicateurs de performance énergétique éligibles ?

La fiche CEE s’adresse au secteur industriel uniquement pour les IPé qui concernent les usages suivants :

Usages énergétique

Indicateurs de performance énergétique

Production et distribution de chaleurRendement spécifique chauffage (%)
Production et distribution d’air compriméConsommation d’énergie spécifique (Wh/Nm3)
Production et distribution de froidCOP (kWh frigo/kWh elec)
Procédé industriel thermique ou électriqueRendement (kWh/Unité de production)
Autres systèmes motorisésRendement (%)

 

Les indicateurs de performance énergétique doivent avoir un pas de temps minimum de 10 minutes, sauf pour le process ou l’intervalle minium de la journée est accepté.

 

Méthode de calcul du montant de certificat en kWh cumac

Indicateurs de performance énergétique

P est la puissance nominale des équipements faisant l’objet d’IPé.

F est un facteur correspondant à la durée du contrat. En cas d’achat du matériel et logiciel le facteur correctif correspond à l’abonnement maximum de 6 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que plusieurs exigences du logiciel sont spécifiées. Pour en savoir plus voir l’article dédié ou la vidéo de démonstration ci-dessous :

 

Vous aimerez aussi

Les auditeurs ISO 50001, traitent évidement de l’ensemble des aspects de la démarche de management...

Le monitoring énergétique est nécessaire pour une certification ISO 50001, un contrat de...

Le suivi énergétique peut être vu comme un unique système. En réalité, il y a plusieurs couches qui...

2 commentaires
 
  1. Ngouyamsa haman / 23 juillet 2019 à 17 h 30 min /Répondre

    Article très inyeressant par contre peut-on programmer son propre logiciel de gestion de l’énergie par exemple en passant par des langages de programmation tels que python ou autre?

    • Matthieu BOURGAIN / 24 juillet 2019 à 10 h 46 min /Répondre

      Merci pour votre retour sur l’article.
      La fiche CEE indique clairement que le logiciel de gestion énergétique doit faire l’objet d’un achat ou d’une location (SaaS). La présentation d’une facture doit ainsi être associé à cet achat.

Laisser un commentaire