By Matthieu BOURGAIN
Posted: Updated:
2 Commentaires

Dans les épisodes précédents, vous avez pu lire les difficultés de Paul, Référent Energie d’un site industriel, à collecter ses données et les traiter. Aujourd’hui, il passe à l’action avec son plan de performance énergétique.

 

Certification ISO 50001 en poche

Aujourd’hui est une belle journée, je viens d’apprendre que nous venons de renouveler notre certification ISO 50001 avec la version 2018. J’avais peur de la non-conformité sur le plan de comptage mais pour cette fois c’est passé.

Avant l’audit de certification j’avais complètement mis à jour mon plan de performance énergétique avec tout une liste d’actions.

 

Plan de performance énergétique

A partir de mes objectifs et mes cibles j’ai déterminé notre plan de performance énergétique. J’ai identifié plusieurs types d’actions. Les actions de sensibilisation. Les actions d’optimisation de l’existant. Les actions de rupture qui nécessite un investissement mais avec des aides via les Certificats d’Economies d’Energie.

 

14h : Réunion de direction

En réunion de direction j’annonce notre renouvellement ISO 50001, tout le monde est très content ! J’enchaine sur le plan de performance énergétique. Le sourire de mon directeur disparait progressivement :

« Ecoute Paul, il est très bien ton plan d’actions, mais tu sais en ce moment on n’a pas une grosse capacité d’investissement, dans un premier temps on va surtout se focaliser sur la sensibilisation »

Moi : « Mais avec les CEE, il y a des actions qui ne nous coûterons pas grand-chose »

Lui : « Pas grand-chose c’est quand même quelque chose »

Moi : « Mais vous savez qu’on doit démonter notre amélioration continue, comment on va réduire nos consommations sans plan d’actions ? »

Lui : « Ah oui c’est un problème…. Je vais voir pour récupérer 20 000 € sur le prochain exercice »

Moi : « 20 000 €, mais c’est tout juste de quoi financer 2 ou 3 actions »

Lui : « Alors choisi bien »

 

La joie de la certification a donc été de courte durée. Je dois choisir quelques actions et rappeler les autres fournisseurs pour leur dire que le projet est mis “en pause”. Et ce n’est pas avec ce budget que je vais m’acheter un logiciel de suivi énergétique.

Bref, mon plan de performance énergétique est au tapis.

Vous aimerez aussi

La loi NOME amène une mutation en profondeur de l’achat d’électricité sur les sites industriels. Je...

Les entreprises les plus avancées dans leur démarche de management de l’énergie type ISO50001...

La Mesure & Vérification est le “nouveau” concept de la gestion énergétique qui pourrait débloquer de...

2 commentaires
 
  1. Eric Berger / 31 juillet 2019 à 8 h 09 min /Répondre

    Chaque news lettre est un vrai vécu !
    je trouve les articles super

    • Matthieu BOURGAIN / 31 juillet 2019 à 8 h 32 min /Répondre

      Merci beaucoup pour ce commentaire. J’essaye toujours de coller au mieux la réalité du terrain.

Laisser un commentaire